2 janvier 2014

Traversée | Vases communicants avec Philippe Aigrain


Qu'il est doux de commencer l'année par un échange de poèmes. 
Philippe Aigrain, l'ami qui marche dans la montagne, a laissé entre les Portes un peu de son souffle et je le remercie de sa "traversée" lumineuse... 


Traversée

on ne traverse pas une montagne
on fait sa traversée
une chaîne de montagnes
si on la traverse
on la parcourt en son long

une chaîne de montagnes
on la passe
avec ou sans passeur
et une montagne
on ne fait qu'y passer













on l'habite bien sûr
mais pas jusqu'en haut
vers le haut l'air se raréfie
la vie devient plus précieuse
et ses traces des trésors
 
le séjour estival y festoie
de ventrèche et de polenta
et même en hiver
il s'y cache des abris
où rapprocher nos corps
 
dans le jour blanc
l'égaré recherche des parois
comme le marin un signe des terres
il avance en pas prudents
à l'erreur systématique
 
que vienne la trouée
et au long de l'arête
l'esprit s'étiole et vibre
quand il redescend
comme le vent il s'échauffe
 
la montagne lui rend son souffle
il est nouveau comme un jour
 
Philippe Aigrain 

Photo : Linaigrette au Passo Maccagno, Laz McMurphy, Licence CC-By-NC-ND-Fr-2.0


Écho dans la montagne de Philippe Aigrain et par le mouvement qu'il m'inspire, mon poème maritime écrit pour son site, L'Atelier de Bricolage, se trouve ici : "La baie". 

Cet échange a lieu dans le cadre des "Vases communicants" : le premier vendredi du mois, ne pas écrire pour l'autre, mais écrire chez l'autre. Cela permet de se décentrer, de sortir de ses zones de confort, de laisser l'écriture rejoindre des rivages d'étrangeté, de se renouveler tout en créant des liens, de faire circuler les voix... 

Les différents jumelages spontanés de ce mois de janvier 2014 ont été compilés ici grâce à la généreuse attention de Brigitte Célérier. Bonnes lectures... 

1 commentaire: